A la une


Retour à la liste

LES MALADIES TRANSMISES PAR LES TIQUES
CHEZ LE CHIEN :

La Babésiose canine ou Piroplasmose:

La babésiose est une maladie parasitaire transmise par la morsure de tiques. Il y a encore quelques années, elle était uniquement présente dans le sud de l'Europe. Actuellement, à cause du réchauffement climatique, on trouve également des cas dans le nord de la France et en Belgique.
« Babesia Canis » est un parasite des globules rouges, qui va provoquer la destruction de ceux-ci (hémolyse).
Les principaux symptômes sont de l'anémie (muqueuses pâles) et de la fièvre. La destruction des globules rouges entraînent secondairement une insuffisance rénale, un ictère (muqueuses jaunes) et des urines foncées.

Le diagnostic se fait par une prise de sang et un frottis sanguin.
Il existe un traitement sous forme d'injection (Imidocarbe) qui est efficace si la maladie est détectée suffisamment tôt.
Il existe également un vaccin commercialisé en France mais celui-ci n'empêche pas l'infection, il permet seulement de réduire la gravité des signes cliniques et est valable pendant 6 mois uniquement.

L'Ehrlichiose :

L'Ehrlichiose est une maladie bactérienne transmise par la morsure de tiques. Elle a une distribution mondiale.

« Ehrlichia Canis » provoque une destruction des plaquettes (thrombocytopénie), des globules rouges et des globules blancs.
Les principaux symptômes sont de la fièvre, des problèmes de coagulation (saignements de nez, ecchymoses), des symptômes neurologiques (méningite) et rénaux.
Le diagnostic se fait par prise de sang mais celui-ci est difficile car les anticorps persistent plusieurs mois après l'infection et la sévérité de la maladie varie d'un chien à l'autre.
Il existe un traitement à base d'antibiotiques (doxycycline) qui est efficace à condition que la maladie ne soit pas trop avancée.

La maladie de Lyme ou Borréliose :

La Borréliose est une maladie bactérienne transmise par la morsure de tiques. Elle est présente dans toute l'Europe ainsi qu'en Amérique du Nord.
« Borrelia Burgdorferi » provoque une inflammation des capillaires sanguins (vascularite).
Les principaux symptômes sont de la fièvre et une boiterie intermittente (avec parfois un gonflement de l'articulation).
Le diagnostic par prise de sang est difficile car beaucoup de chiens présentent des anticorps sans avoir pour autant développé la maladie.
Il existe un traitement Ă  base d'antibiotiques et d'anti-inflammatoires (pendant 1 mois minimum) qui est efficace.

CHATS :

L'anémie infectieuse à Mycoplasmes (anciennement appelée Hémobartonellose) :

La mycoplasmose est une maladie bactérienne transmise par la morsure de tiques et/ou de puces. Elle a une distribution mondiale.
« Mycoplasma Haemofelis » provoque une destruction rapide des globules rouges, plus particulièrement chez les chats leucose et/ou FIV (sida du chat) positifs.
Les principaux symptômes sont de l'anémie (muqueuses pâles) et de la fièvre.
Cette maladie peut devenir chronique et se réactiver à l'occasion d'un stress, d'une gestation, d'une infection ou d'un cancer .
Le diagnostic se fait par frottis sanguin et est difficile car la bactérie n'est pas toujours visible.
Il existe un traitement à base d'antibiotiques mais qui ne permet pas de garantir l'élimination de la bactérie (qui a tendance à se réactiver).

L'Ehrlichiose féline :

« Ehrlichia Canis » peut aussi infecter le chat, avec les mêmes symptômes que ceux décrits chez le chien.

PREVENTION !!!

Le meilleur traitement reste la prévention : PROTEGEZ VOTRE CHIEN/VOTRE CHAT CONTRE LES TIQUES ET LES PUCES avec un produit EFFICACE (collier, pipettes).

Demandez-nous conseil !

Dr Lengellé Cloé